Izabella Wentz, un combat pour éliminer Hashimoto

Si cet article est utile, aidez votre famille, vos amis, vos collègues et partagez-le!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Isabella Wentz

Cet article sur Izabella Wentz participe à l’évènement inter-blogueurs “Les femmes qui font l’histoire” du blog Prince.sse si je veux. Découvrez d’autres histoires inspirantes sur www.princessesijeveux.com 

Les personnes qui font l’histoire ne sont pas toujours celles qui sont les plus médiatisées de leur vivant. Au cours de mes recherches sur Hashimoto, j’ai découvert que ce que pensais utile de créer existait déjà dans les grandes lignes. Ce travail avait été réalisé par Izabella Wentz aux Etats-Unis. C’est pourquoi j’écris cet article pour contribuer à une reconnaissance bien méritée de travaux et services exceptionnels rendus aux femmes.

La genèse d’une grande découverte

Dr Izabella Wentz, est une pharmacienne clinique. Cette femme est passionnée par la santé depuis son plus jeune âge sous l’inspiration de sa mère, Dre Marta Nowosadzka. Fascinée par la science et l’impact des substances sur le corps humain, Izabella a décidé de poursuivre des études en pharmacie. Elle rêvait de trouver un jour un remède à une maladie.

Après avoir obtenu son diplôme de docteur en pharmacie à l’Université de Chicago, elle a occupé divers postes au sein d’organisations de santé. Son parcours est en apparence des plus classique… Jusqu’à ce que des problèmes de santé viennent faire dérailler cette voie toute tracée. De multiples consultations de docteurs ont finalement ensuite abouti tardivement à un diagnostic de thyroïdite de Hashimoto.

Malgré ce diagnostic, sa situation de santé personnelle a continué de se dégrader. Elle n’a obtenu aucune réponse pertinente du corps médical. Elle a donc recherché toute seule ce qui pouvait l’aider à améliorer son état.

Izabella Wentz, un esprit scientifique

L’histoire des sciences s’écrit tous les jours. Et, le futur s’écrit en résolvant les problèmes du présent. Ces problèmes sont en particulier les sujets que nos organisations de santé peinent à regarder.

5% des femmes sont atteintes de Hashimoto. Qui regarde réellement cette réalité?

Izabella Wentz l’a fait. Non pas qu’elle ait tout inventé ou découvert sur cette maladie. Non pas qu’elle ait été la seule à s’y consacrer et écrire sur la question. Mais elle a été parmi les premières à prendre le sujet a bras le corps, à le traiter en profondeur et rendre ses mécanismes explicites.

Le discours médical indique de prendre une hormone substitutive de synthèse et suggère de ne pas trop se poser de questions. Seule la force de caractère, l’autonomie intellectuelle et l’écoute de son propre corps permettent d’érradiquer le mal avec les armes de la logique.

Hashimoto est cette maladie polymorphe aux milles symptômes qui touche en grande majorité des femmes. Ces symptômes sont pour la plupart tout simplement niés par le corps médical. Ils seraient les résultats de “problèmes psychologiques féminins”. Izabella Wentz a juste soulevé le tapis et s’est posé les bonnes questions. Elle a démarré ses travaux de recherche parallèlement à son “vrai” travail, tout en subissant des symptômes très invalidants de la maladie tant du point de vue physique que mental.

Izabella Wentz, un esprit patient et méthodique

Elle a compris comment chaque symptôme peut apparaître/disparaître au cours de la vie et former ainsi une situation de maladie chronique globale.

Cette recherche a nécessité de remettre en cause les théories des sources “sérieuses” ou “officielles” lorsque celles ci sont de toute évidence contraire au résultat de l’expérience. Izabella n’a pas non plus fait l’autruche lorsque les premières hypothèses qu’elle a formulées ne collaient pas à la pratique ! Le chemin pris pour créer des solutions adaptées a en effet été sinueux. Sa santé physique s’est plusieurs fois beaucoup dégradée suite à des essais d’interventions diverses qui n’ont pas tous été concluants. Mais elle n’a pas abandonné ses travaux.

Elle était persuadée que tous ses symptômes étaient en quelque sorte liés… et qu’il y avait des facteurs liés au mode de vie qui avaient contribué à sa condition! Elle avait l’intuition qu’il existait des moyens pour qu’elle se sente mieux et arrêter la progression de sa maladie.

En combinant les résultats de travaux de recherche de nombreuses équipes de biologistes avec son expertise en amélioration des protocoles de soin, Izabella Wentz a pu remonter à la cause profonde de son état. Une intelligence de la relation et un esprit analytique puissant lui ont permis de recouper des informations de dizaines d’experts et de centaines de publications scientifiques très diverses.

Elle a vérifié les sources, les conclusions, brique après brique, et beaucoup testé sur elle-même. Démêler le vrai du faux de manière méthodique pour révéler la vérité. Cette rigueur se ressent dans ses travaux.

Finalement, Izabella a réussi à hacker ses propres susceptibilités génétiques pour désactiver dans l’environnement les causes de sa maladie. Elle a ainsi développé des solutions pour elle-même. Elle les a adapté et en a élargi la portée pour qu’elles puissent servir à d’autres. Son premier livre: Hashimoto’s Thyroiditis: Lifestyle Interventions for Finding and Treating the Root Cause, contient trois ans de recherche et deux ans de tests.

La notoriété d’Izabella Wentz

En 2017, Izabella a publié un autre best-seller n ° 1 du NY Times. Hashimoto’s Protocol: A 90-Day Plan for Reversing Thyroid Symptoms and Getting Your Life Back. Ce livre est un plan plus détaillé qui rationalise les interventions les plus efficaces pour inverser les dommages auto-immuns. L’ouvrage propose étape par étape des outils qui permettent à chacune de revitaliser ses processus biologiques essentiels. Il s’adapte aux spécificités de chaque personne.

En parallèle de ses recherches sur Hashimoto, menées à titre personnel, la Dre Wentz a travaillé en tant que consultante en pharmacologie. Elle participait à une équipe interdisciplinaire d’expertise sur des milliers de cas de patients complexes, atteints de troubles rares. Cette activité l’a amenée à bien connaître les examens les plus avancés de la pharmacothérapie. Elle identifiait et résolvait les problèmes liés aux effets secondaires des médicaments. Elle évaluait l’intérêt des recherches émergentes. Bien que pharmacienne, cette activité l’a amenée à préconiser de nombreuses interventions sur l’hygiène de vie, qui aidaient souvent les patients beaucoup plus que tout autre médicament.

Sa publication la plus récente, Hashimoto’s: Food Pharmacology: Nutrition Protocols and Healing Recipes to Take Charge of Your Thyroid Health, est un livre de recettes de cuisine. Les recettes proposées contiennent des nutriments favorisant le bon fonctionnement de la thyroïde. Le livre détaille aussi des stratégies pour faciliter les changements alimentaires. Une section contient des protocoles susceptibles de transformer le corps et le rendre capable d’absorber les nutriments nécessaires pour guérir.

Une pionnière de la révolution numérique médicale

Au delà de son apport direct au soin de la maladie de Hashimoto, c’est aussi une nouvelle approche de la recherche médicale à laquelle Izabella Wentz à grandement contribué.

Tout d’abord, ses travaux et ses ouvrages couvrent les interventions d’hygiène de vie qui sont souvent ignorées par la médecine actuelle. Izabella a montré que l’élimination des infections, la recherche des carences en nutriments, la réduction des intolérances alimentaires et le soutien de la fonction surrénalienne peuvent améliorer les symptômes et même à réduire l’auto-immunité. Elle autonomise la patiente dans son auto-analyse. Elle lui fournit des solutions individualisées “en ligne” pour que chacune puisse tester un protocole personnalisé pertinent et qui s’adapte au fur et à mesure de ses progrès. Cette démarche réintègre des pans entiers de ce qu’a été la médecine pendant des siècles, avant qu’elle ne soit focalisée sur le mode “un problème, une synthèse de molécule”.

Ensuite, Izabella Wentz a créé depuis 10 ans une communauté de dizaines de milliers d’abonnées. Cette communauté lui permet chaque année de réaliser une grande enquête. Elle teste et confirme les modes d’intervention que les patientes ont réellement constatés être les plus efficaces.

Cette nouvelle façon de travailler est inspirante pour la nouvelle génération de professionnelles de santé. De très nombreuses maladies “modernes” sont concernées. Les maladies issues de dérèglements chroniques se traitent mal par rendez-vous individuels avec des spécialistes de santé. En effet l’éventail des indices à collecter pour faire un diagnostic complet dépasse le cadre des consultations “20 minutes chrono”. De plus le soin nécessite une adaptation des traitements sur plusieurs années. Dans ce type de démarche, le patient ne peut plus être un sujet ignorant passif de sa condition.

Izabella Wentz a su créer une communauté auto-apprenante qui teste des solutions et fournit du feedback. Ce qu’elle fait est la marque d’une nouvelle médecine que j’appelle de mes vœux : une médecine qui intègre les outils web et des réseaux sociaux pour le meilleur, c’est à dire au service de l’exactitude de l’information et de la santé des femmes !


Si cet article est utile, aidez votre famille, vos amis, vos collègues et partagez-le!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

4 Comments

  1. Le travail de cette dame a l’air très intéressant ! Est-ce que ses conclusions sont valables pour d’autres maladies auto-immunes de la thyroïde, comme la maladie de Basedow (hyperthyroïdie) ?

    1. Bonjour Aline, elle est très focalisée sur Hashimoto. Quand je tape “basedow” sur le moteur de recherche de son site…il n’y a aucun résultat qui ressort… C’est pour moi aussi tout l’intérêt de son travail, elle ne cherche pas à élargir à tous les problèmes mais a énormément approfondi un sujet et donc le traite bien. Il faudrait faire le même travail pour Basedow et bien d’autres maladies !

  2. Bonjour,
    est-ce que ce livre existe en français ? Mon anglais est trop faible pour intégrer toutes les notions.
    Je pensais sinon acheter En finir avec la thyroïdite d ‘hashimoto de Benoît Claeys. Connaissez-vous cet ouvrage ?
    merci beaucoup!

    1. Bonjour Juliette, je vais publier des revues de lecture de différents ouvrages dont ceux d’Isabella Wentz et celui du Dr. Claeys.
      Ceux de Dr. Wentz n’ont pas encore été traduits.
      Pour celui de Dr. Clayes, je ne vais pas vous répondre tout de suite car il est sur ma pile de lecture… je veux d’abord terminer mes articles détaillés sur les livres de Dr. Wentz avant d’attaquer celui-là !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :