fbpx

aux origines japonaises du mythe


Episode 4 : iode, plage, crustacés…et thyroïde ! ➽  lire le feuilleton estival depuis le début

Une erreur de calcul

Le mythe de la guérison à l’iode de la thyroïde a aussi une origine japonaise… tout comme la maladie de Hashimoto.

Ce n’est d’ailleurs pas tout à fait une coïncidence !

J’ai entendu ça et là sur Youtube l’argument selon lequel la population japonaise qui consomme beaucoup d’iode, en raison de son régime alimentaire riche en fruits de mer,  serait en meilleure santé que nous. Donc tout le monde devrait prendre de fortes doses d’iode. 

Après tout, certaines des sous-populations les plus saines au monde vivent effectivement au Japon et les Japonais sont globalement en meilleure santé que les Français [1].

Concernant les quantités d’iode consommées par les japonais, il y déjà une erreur de calcul toute bête dans une publication scientifique datant de 1967 qui continue de se propager.

D’où vient le mythe hexagonal du “régime à l’iode” pour soigner Hashimoto ?

Episode 3 : iode, plage, crustacés…et thyroïde !

NB: vous découvrez ce feuilleton estival en cours de route…le début est ici!

Aujourd’hui, partons dans les Alpes…

En fait, il y a au moins 5 origines ou causes de ce mythe des « régimes à l’iode » pour soigner la thyroïde.

Aujourd’hui, restons en France pour comprendre ce qui se passe et à partir de demain, je vous enmène faire le tour du monde.

L’origine du mythe : problème français, solution suisse…

En 1860, Napoléon III, en quête de “succès”,  conquiert un territoire pas trop difficile à s’approprier : la Savoie. Il importe donc avec cette conquête des milliers de crétins, les “crétins des Alpes” qui peuplent ce nouveau bout de France. Il s’agit alors d’éradiquer le phénomène. Certaines vedettes de la littérature médicale s’y intéressent. A l’époque, il n’y avait pas de plateaux télé ni Youtube, mais il y avait déjà des moyens de s’épancher via nombreux canaux de communication pour distiller péremptoirement ses croyances “médicales”.

Bref, plusieurs hypothèses furent discutées, étudiées… des plus racistes, aux plus ésotériques en passant par les plus farfelues. Parmi elles,  l’hypothèse de la carence en iode fut aussi testée. Mais cette hypothèse fut remise en cause à l’époque car les médecins qui firent le test se trompèrent sur le dosage. Ils en mirent trop et la supplémentation en iode provoqua alors des maux de ventre aux patients.

Ce n’est qu’en 1922 que des médecins suisses introduisent une dose minimale d’iode dans le sel de table lors d’une expérience. Cette mesure est extrêmement efficace. En quelques mois, on constate un arrêt du développement du crétinisme. 

Iode et thyroïde, des informations fiables ?

Episode 2 : iode, plage, crustacés…et thyroïde !

NB: vous découvrez ce feuilleton estival en cours de route…le début est ici!

Comment avoir de l’information fiable sur la quantité d’iode optimale en cas de troubles de la thyroïde?

Le dosage de l’iode en cas de maladie de Hashimoto est la question et l’erreur fatale la plus fréquente que je rencontre chez les femmes qui me consultent.

Donc j’aimerais présenter la recherche sur ce sujet, afin de pouvoir remettre les pendules à l’heure. Je ne suis pas là pour donner mon opinion mais plutôt une analyse détaillée de ce que la littérature scientifique présente actuellement.

⛔ Et je le fais d’autant plus que ces fausses croyances sur l’iode sont un réel danger pour les femmes.

Quand on parle de littérature scientifique, ça veut dire que des expériences et études ont réellement été menées sur des groupes de personnes important, que toutes les valeurs biologiques ont été mesurées avec des tests fiables. Dans de telles études, il y a eu d’autres scientifiques d’autres pays voire continents qui ont vérifié comment les travaux ont été faits et comment ils ont été interprétés. De plus, les résultats de ces expériences sont publiés dans des revues internationales dans lesquelles seulement les meilleures équipes de recherche arrivent à publier. Ces études sont bien identifiées et il est possible d’y faire référence de manière univoque. Bref, on sait précisément d’où vient l’info, ce n’est pas juste “le docteur Michu m’a dit que…”

Il est important d’aller chercher vos informations dans des revues disponibles sur Pubmed, Science Direct, etc…

🚧🚧 et pas à la librairie du coin ou dans le dernier best-seller d’Amazon sur la « Thyroïde ». 🚧🚧

Et quand vous regardez une publication scientifique, cherchez d’autres résultats plus récents, l’existence de méta-études, ou de tests randomisés sur un grand échantillon comparés à un placebo. Ces études sont en effets plus fiables que de simples études prospectives.

Quel est en général le besoin d’iode pour les femmes Hashimoto ?

La controverse sur l’iode et la thyroïde


Episode 1 : iode, plage, crustacés…et thyroïde !

L’excès d’iode n’est pas bon du tout pour vous !

L’iode est un sujet controversé en ce qui concerne la santé de la thyroïde. Alors que j’ai discuté des dangers de fortes doses d’iode pour Hashimoto avec certaines clientes et sur le groupe privé FB, le sujet des « régimes à l’iode » mis à en avant sur internet revient très souvent.

En effet, j’ai bien conscience que certains médecins que je vous recommande d’aller voir pour obtenir de précieuses ordonnances difficiles à avoir par ailleurs… sont aussi de fervents avocats du mojito au sirop d’algues…

Je voulais aborder le sujet dans une série d’articles et de podcasts cet été afin de m’assurer que la conversation ne se transforme pas en un débat sur un seul nutriment, car Hashimoto est un multi -facteur. C’est un dérèglement global de l’organisme. Alors que certains défenseurs de la thyroïde proposeront que la prise de fortes doses d’iode soit utile pour tout le monde. Avec Hashimoto, malheureusement, je n’ai pas trouvé que c’était le cas dans la littérature scientifique. C’est même plutôt l’inverse.

Thyroïde Traitement pour le meilleur soin de Hashimoto (1/2)

En cas de défaillance la thyroïde, un traitement est indispensable. En effet, la thyroïde produit des hormones essentielles au bon fonctionnement de nombreux organes vitaux. Si la thyroïde ne remplit plus son rôle, elle peut donner un rythme trop rapide ou trop lent à l’organisme. Un traitement de la thyroïde est alors nécessaire.

Pour la thyroïde, le traitement dans 95% des cas, est en fait une supplémentation pour pallier aux effets d’une maladie en particulier : la thyroïdite de Hashimoto. Il est très important de bénéficier d’un diagnostic complet avant tout traitement de la thyroïde afin que celui-ci soit adapté exactement à votre profil. Si vous souffrez effectivement de la thyroïdite de Hashimoto, votre thyroïde est détruite parce qu’elle est attaquée par une inflammation auto-immune. Il est donc aussi nécessaire d’en diagnostiquer les causes, de remédier aux sources d’inflammation. Très souvent une des causes est d’origine digestive (perméabilité, dysbiose, candidose, SIBO, gastrite, hypochlorhydrie, etc…). Connaître le ou les troubles digestifs dont vous souffrez permet de choisir un médicament pour la thyroïde qui tient compte de la nature de votre terrain auto-immun.

Cet article vous donne les informations essentielles qui vous permettront d’insister pour obtenir un diagnostic complet. En effet, les médecins identifient en général un premier problème, vous prescrivent un premier médicament…et attendent que vous reveniez avec un deuxième problème, et là, ils vous prescrivent un deuxième médicament… Or, vos différents problèmes sont liés lorsque vous avez la maladie de Hashimoto. Et vous avez très probablement plusieurs maladies « latentes » qui contribuent à votre situation, même si elles ne sont pas encore diagnostiquées comme telles. Vous avez besoin d’être bien informée pour pouvoir faire des demandes précises à votre médecin. Certains tests complémentaires non remboursés sont aussi très utiles pour montrer à votre médecin traitant quels sont vos réels problèmes et éviter qu’il nie vos symptômes.

Ce diagnostic complet des causes permettra ensuite à votre médecin de vous orienter vers des traitements médicamenteux ou naturels adaptés à votre situation en complément de la supplémentation en hormones thyroïdiennes.

CODE PROMO – Comptoir des graines – 5€ de réduction

.

Que diriez-vous de vous confectionner un jardin potager médicinal?

Vous trouverez bon nombre d’indispensables du soin d’Hashimoto chez ce fournisseur. Passons en revue les plus utiles.

➽ Le Code promo comptoir des graines : 284962307 vous donne droit à 5€ de remise.

Lorsque j’ai débuté mon soin de la maladie de Hashimoto, j’ai dépensé en moyenne plus de 200€ par mois en suppléments alimentaires sur 6 mois. En effet, j’ai commencé par le traitement d’une stéatose hépatique, j’ai ensuite eu à éradiquer un Blastocystis Hominis et une dysbiose sous-jacente. Puis, eu besoin de rééquilibrer mon axe hypotalamo-pituito-surrénal, de travailler sur mon équilibre hormonal général, mon stress oxydant et enfin ma modulation immunitaire.

Désormais, je suis dans une phase d’entretien de mon corps et de maintien de ses équilibres. Aussi, pour réduire mes frais, je fais pousser dans mon jardin les plantes et super-aliments qui me sont les plus utiles. Je les consomme donc plutôt désormais en préventif d’une éventuelle rechute.

Commencer à faire pousser toutes ces plantes maintenant est une bonne idée !! En effet, passer quelques heures par jour à jardiner dehors est très bénéfique pour votre corps à tous points de vue. De plus, les plantes mettent un certain temps à pousser… donc semer dès aujourd’hui vous permet d’être prête pour demain.

Thyroïde femme traitement: 10% de réduction chez Onatera

En complément de la supplémentation thyroïdienne que vous prescrit votre médecin, la résorption des différentes causes et symptômes de votre Hashimoto se déroule en plusieurs étapes. Chaque étape nécessite la prise de suppléments alimentaires différents.

Onatera est l’un des fournisseurs chez qui j’achète le plus grand nombre de suppléments. Globalement les rapports qualité-prix y sont parmi les meilleurs du marché. La profondeur de leur gamme permet aussi de grouper plus facilement les achats et donc de limiter les frais de transports.

Ce ne sont donc pas les meilleurs suppléments du marché, mais des suppléments abordables qui ont une efficacité correcte.

Par ailleurs, certains « multi » proposés par Onatera conviennent parfaitement bien à mon profil, raison pour laquelle j’achète beaucoup chez eux. Ce sont, de ce fait, de belles économies à la clé.

Vous trouverez ci-dessous la liste de ce que j’achète par catégorie selon les différentes phases de mon cycle de soin. Bien entendu, NE RECOPIEZ PAS ce que je fais! Vous avez besoin de comprendre tout d’abord votre profil Hashimoto pour pouvoir ensuite vous créer votre propre parcours de soin adapté à votre profil. Faire vos propres recherches et consulter votre médecin est indispensable.

Lorsque vous saurez de quels suppléments vous avez besoin, Les Secrets de Hashimoto pourra vous faire bénéficier de coupons de réduction.

Pour obtenir votre réduction de 10% abonnez-vous à la lettre d’information pour recevoir le guide gratuit du site. Puis, répondez au message que vous recevez dans votre boîte mail en précisant pour quel(s) fournisseur(s) vous voulez un coupon de réduction. Nous vous enverrons un lien promotionnel personnalisé.

Peau sèche qui gratte… comment la thyroïde vous sabote

Les soins personnels sont un élément important de la vie des malades de la thyroïdite de Hashimoto. Utiliser de bons produits est particulièrement indispensable si vous avez la peau sèche et qui gratte.

Notre peau est une fenêtre sur notre santé interne. C’est le plus grand organe d’élimination du corps, et aussi une toile d’artiste où s’expriment pleinement, et avec toute une palette de nuances:

  • les toxicités
  • les carences en nutriments,
  • les sensibilités alimentaires
  • les déséquilibres hormonaux
  • les émotions prisonnières qui ne sont pas pleinement ressenties

Souvent, les changements dans la texture de la peau et des cheveux seront un premier signe que quelque chose ne va pas avec votre santé. Pour moi, je me souviens que mes cheveux étaient difficiles à brosser et que ma peau devenait plus sèche avant que je ne sois diagnostiquée avec Hashimoto.

➽ Vous trouverez dans le guide les observations que vous pouvez faire sur votre peau et le lien avec les causes dans chaque cas.

Nous allons explorer dans cet article les bonnes questions à vous poser lorsque vous avez une peau sèche qui gratte.

Hypothyroïdie froid ! Comment faire avec?

L’hypothyroïdie provoque une sensation de froid, surtout dans les extrémités. L’hormone T3 est en effet responsable du maintien de la température corporelle. Or, vous en manquez souvent car votre traitement n’est pas tout à fait adapté, La sensation de froid est aussi le signe que vous n’êtes pas très bien « régulée » intérieurement.

➽ Téléchargez le guide pour identifier les causes profondes de votre frilosité et retrouver le feu intérieur.

Hypothyroidie Froid : Au delà des vêtements en soie, du cachemire et des bonnes vieilles chaufferettes traditionnellement utilisées, il existe de nos jours de nombreux vêtements et sous-vêtements thermiques qui pourront vous être très utiles.

Vous trouverez donc ici une shopping liste de vêtements chauffants pour toute personne ayant la maladie de Hashimoto. Ceci permet d’avoir très chaud, même quand il fait très froid…en évitant l’effet bibendum… Vous pouvez donc cesser de soutenir des dictatures aux quatre coins de la planète qui financent leurs guerres et leurs actions terroristes grâce à notre consommation!

Aussi, vous pourrez découvrir en fin d’article des suppléments susceptibles de vous « réchauffer » de l’intérieur. En effet, si la supplémentation adéquate en T3 doit être votre priorité, d’autres substances peuvent vous aider. Des principes actifs peuvent aider tout d’abord à chauffer votre sang puis à faire circuler dans les moindres petits vaisseaux ce sang bien chaud!

hypothyroidie froid vetements chauffants