fbpx

Endocrinologue thyroide et médecin pour Hashimoto

Si cet article est utile, aidez votre famille, vos amis, vos collègues et partagez-le!

Vous venez de taper « Endocrinologue thyroide » dans votre moteur de recherche préféré…et vous atterrissez sur ce site! Vous êtes au bon endroit.

Si vous avez des troubles thyroïdiens, il y a 95% de « chances » que cela soit dû à la maladie de Hashimoto. Vous trouverez sur ce site les réponses à toutes vos questions et de très nombreux conseils pratiques qui vous feront gagner beaucoup de temps.

Est-ce la première fois que vous êtes à la recherche du bon endocrinologue pour traiter votre maladie de Hashimoto?

Si ce n’est pas la première fois, vous savez probablement déjà que ces deux termes « endocrinologue » et « thyroide » sont un oxymore. C’est à dire des termes que tout oppose. Les endocrinologues en France ne font pas bon ménage avec les problèmes de thyroide en général. Et il n’existe quasiment pas d’endocrinologues qui traitent correctement la maladie de Hashimoto. L’errance médicale peut vous faire perdre beaucoup de temps.

Néanmoins, vous trouverez ci-dessous les critères de sélection et la liste de médecins spécialistes de la thyroide susceptibles de réellement vous aider pour la thyroïdite de Hashimoto.

Je mets régulièrement à jour cette liste. Les noms sont sélectionnés en fonction des retours des patientes.

Endocrinologue thyroide, une liste nécessaire mais pas suffisante

Ce que fera pour vous un endocrinologue de la thyroide

Ainsi, les médecins de la liste ci-dessous pourront vous aider à équilibrer le traitement par hormones substitutives, en particulier la T3 si vous en avez besoin en plus de la T4. Ils pourront vous prescrire une forme de supplémentation thyroidienne adaptée à votre profil.

Ces endocrinologues sont aussi sensibles aux différentes dimensions de l’être humain.

Dans cette liste vous trouverez aussi quelques personnes qui peuvent vous aider à identifier les causes de l’inflammation et/ou apaiser certains symptômes de la thyroïdite de Hashimoto.

Néanmoins, n’allez pas imaginer que l’endocrinologue fera le travail A à Z à votre place. Vous aurez besoin de vous retrousser les manches:

  • de comprendre votre maladie,
  • vous assurer que le diagnostic a été fait correctement et jusqu’au bout… : échographie, anticorps anti-tg et anti-TPO… mais aussi bilan des surrénales obligatoire avant toute supplémentation en hormones
  • savoir et demander clairement quel médicament vous voulez prendre. En effet, l’ANSM a « oublié » d’expliquer pourquoi un supplément thyroïdien peut ou non convenir en fonction du profil particulier de chaque malade. Donc si vous ne faites pas vous-même une demande précise du type de médicament dont vous avez besoin par rapport à votre profil, le médecin vous orientera en général en premier lieu vers le Levothyrox. Or, Levothyrox n’est pas toujours la meilleure option. Vous trouverez un guide du choix de la spécialité thyroidienne ici.

Ce qu’un endocrinologue de la thyroide ne fera jamais pour vous

Ensuite, il ne vous restera plus qu’à faire les changements nécessaires dans votre vie pour apaiser votre inflammation!

Il n’y a pas de raccourci pour aller mieux.

Par ailleurs, je liste à la toute fin de l’article les « pièges » et arnaques fréquentes que vous pourrez rencontrer en allant voir des soi-disants « spécialistes de la thyroide » qui n’en sont pas. Pour des raisons légales, je ne peux pas lister les docteurs en question. Mais certaines pratiques doivent éveiller votre soupçon.

N’hésitez pas à solliciter médecin ou endocrinologue pour Hashimoto en visio-conférence et à me faire vos retours en commentaire de l’article!

Par ailleurs, certaines spécialités référencées proposent des consultations onéreuses, des analyses non remboursées et prescrivent des compléments alimentaires à votre charge. Appelez donc toujours le secrétariat afin de vérifier que vous allez bien dans une direction soutenable par rapport à votre budget.

6 critères de l’endocrinologue de la thyroide idéale pour Hashimoto

  1. est à jour de l’état des connaissances médicales et scientifiques sur Hashimoto et ouverte à se documenter y compris dans des revues en anglais et à l’étranger
  2. accueille avec bienveillance les symptômes les plus débilitants de Hashimoto : fatigue chronique, brouillard mental, perte de mémoire, vertige…, et ceux qui sont stigmatisés par la société : surpoids…, elle considère que c’est de son ressort d’aider la patiente à éliminer ces symptômes
  3. sait regarder l’état de santé vécu d’une personne et pas seulement les résultats d’analyses
  4. travaille en collaboration avec d’autres disciplines (nutritionnistes et patriciens non médicaux divers). Elle accompagne globalement une personne.
  5. soutient avec optimisme les démarches des patientes qui veulent aller plus loin que simplement équilibrer leur traitement. Elle cherche à s’attaquer aux racines de la maladie, fait des recherches à ce sujet, s’enquiert des cas de guérison auprès de ses pairs, etc…
  6. est transparente sur les coûts globaux (analyses non remboursées, suppléments, etc…). Même si on ne peut pas savoir au départ tout ce dont on va avoir besoin, il est important que votre médecin propose quelque chose qui puisse entrer dans votre budget.

J’ai conscience que les professionnelles que je référence pour l’instant ne sont pas toutes au top niveaux sur tous les critères, mais elles sont toutes nettement au-dessus du lot sur 1 ou 2 critères et c’est déjà un bon début !

De façon pragmatique, vous avez besoin d’être aidée par quelqu’un qui comprend vos besoins, est ouvert à consulter les informations scientifiques que vous trouverez sur ce site et qui vous prescrit les médicaments adaptés à votre cas. Vous trouverez de nombreuses astuces pour lesquelles vous pouvez être parfaitement autonome dans guide gratuit du site.

Endocrinologues thyroide et spécialistes de Hashimoto par département

Dr. Vincent Renaud – médecin nutritionniste – Cagnes sur mer (06) – voir son livre sur le Candida Albicans

Dr. Maurice Bessoudo – médecin fonctionnel et nutritionnel – Cagnes sur Mer (06)

Dr. Muriel Mugnier – endocrinologue – Les Pennes-Mirabeau (13)

Dr. Jean-Marc Comas – endocrinologue – Brive La Gaillarde (19) – voir son livre sur le soin de la thyroïde

Dr. Mathilde Parolini – médecine générale – Besançon (25)

Dr. Jean-Michel Mufraggi – endocrinologue – Le Haillan (33) – voir son site sur diabète et nutrition

Dr. Olivia Bocock – endocrinologue, diabétologue – Mérignac (33)

Dr. Marlène Richou – endocrinologue – Prades-le-Lez (34)

Dr. Céline Cayrol – endocrinologue, diabétologue – Montpellier (34)

Dr. Sina Gombert – médecine fonctionnelle – Rennes (35) – voir son site qui décrit son approche

Dr. Morgane Orvoen – endocrinologue – Saint Grégoire (35)

Dr. Samia Farad – endocrinologue – Tours Centre (37)

Dr. Bruno Kezachian – endocrinologue – Mende (48)

Dr. Lucile Ratheau – endocrinologue, diabétologue, nutrition – Strasbourg (67)

Dr. Rémi Schweitzer – médecine fonctionnelle et nutritionnelle – Hoerdt (67)

.

Dr. Stephanie Bourgeois – endocrinologue – Lyon (69)

Dr. Sylvie Marsot – endocrinologue, diabétologue – Sathonay Camp (69)

Dr. Jean Michel Borys – endocrinologue – Paris17 (75) – voir ses publications sur l’obésité

Dr. Gérard Garofalo – médecine, micronutrition, phytothérapie – Paris18 (75)

Dr. Laurent Fogel – médecin généraliste spécialiste Hashimoto – Paris12 (75)

Dr. Didier Panizza – médecine fonctionnelle et nutritionnelle – Paris8 (75)

Dr. Catherine Van der Linden – endocrinologue – Rambouillet (78)

Dr. Didier Cosserat – médecin généraliste spécialiste Hashimoto – Saint Raphaël (83)

Dr. Isabelle Borgne Benbrick – endocrinologue, spécialiste du suivi des chirurgies – Poitiers (86)

Dr. Caroline Borie Swinburne – endocrinologue, diabétologue – St Maur (94)

Dr. Lucie Wetchoko – médecine générale, fonctionnelle et nutritionnelle – Wezembeek-Oppem proche Bruxelles – consulte en visio

Dr. Stéphane Résimont – médecine fonctionnelle – Bruxelles – voir son résumé en français d’un papier de Dr. Kurland, et son interview sur Youtube. – ne prend plus de nouveaux patients actuellement

Médecins recommandés par des communautés et associations de malades de la thyroïde

Les appels en visio ne vous conviennent pas et aucune médecin n’est référencée dans votre département? Vous pouvez aussi regarder : la liste de praticiennes de toutes disciplines recensées par la communauté « Hashimoto alimentation approche hygiéniste et naturelle »

NB : je n’ai aucun avis sur leur processus de sélection et aucun contact particulier avec eux. Mais ils ont le mérite d’exister.

Quelques rappels de base avant de prendre rendez-vous chez votre médecin

Les causes de la maladie de Hashimoto n’ont rien à voir avec la thyroïde

La glande thyroïde est située à la base de l’avant de votre cou – sous la pomme d’Adam. Dans le cadre du système endocrinien, c’est un organe vital qui produit des hormones. Il est responsable d’un large éventail de processus et de fonctions, y compris le métabolisme, la température corporelle, etc.

Les deux hormones les plus importantes produites par la glande thyroïde sont la triiodothyronine (T3) et la thyroxine (T4). L’hypophyse produit l’hormone stimulant la thyroïde, qui régule la production et la libération des hormones thyroïdiennes.

Chez les patients atteints de la maladie de Hashimoto, le système immunitaire du corps attaque la glande thyroïde. C’est une maladie auto-immune qui entraîne la thyroïdite de Hashimoto (inflammation), conduisant finalement à une glande thyroïde sous-active. En fait, la maladie de Hashimoto est la principale cause d’hypothyroïdie.

Bien que la cause de l’attaque auto-immune ne soit pas 100% claire, de nombreuses hypothèses scientifiques et résultats partiels convergent. Il existe donc des moyens rationnels de traiter la maladie de Hashimoto en s’attaquant aux différentes grandes familles de causes connues (perméabilité intestinale, dysbiose, infection, stress oxydant, modulation de l’immunité, etc…) Le problème est que la plupart des endocrinologues spécialistes de la thyroide ne traitent pas correctement les patients de Hashimoto et ne prennent pas tout en compte lors du diagnostic des causes sous-jacentes de la maladie.

Quel est le problème avec les endocrinologues pour la thyroïde?

La plupart des endocrinologues pour la thyroide sont en fait des diabétologues à la base. Peu sont spécialisés sur les maladies thyroïdiennes stricto sensu. Et quand ils sont plutôt orientés thyroïde que diabète, le prisme médical a tendance à les faire se spécialiser dans le traitement des cancers, des néoplasie, adénome, lymphomes, de tous types de tumeurs, nodules hyper-sécrétants, etc… Certains endocrinologues sont aussi spécialisés dans la chirurgie de la thyroïde (thyroïdectomie, ablation partielle, etc…) En effet, le corps médical valorise plus ces approches lourdes que les approches fonctionnelles de traitement de l’auto-immunité!

Ceci se comprend car leur métier est avant tout de savoir utiliser à bon escient des traitements médicaux sensibles ou coûteux : traitement à l’iode radioactif, scintigraphie, etc…

Or pour soigner la thyroïdite de Hashimoto, les approches les plus efficaces sont plutôt légères, avec peu d’effet secondaire possible et peuvent pour la plupart s’acheter directement dans le commerce.

Bien que la maladie de Hashimoto soit la forme la plus courante de trouble thyroidien (95% des cas), les autres pathologies thyroïdiennes : hyperthyroïdie, cancer nécessitent plus de vigilance et un suivi plus rapproché. Leur issue peut en effet beaucoup plus rapidement être fatale.

Quel est le problème avec l’approche conventionnelle des endocrinologues pour la thyroide?

L’« approche standard » du diagnostic et du traitement de la maladie de Hashimoto est imparfaite et ignore souvent certains des symptômes, causes et facteurs de risque les plus importants. Les médecins traditionnels ne posent généralement pas les bonnes questions et ont du mal à trouver le meilleur traitement.

Il y a plusieurs raisons à cela et je vais les partager avec vous ci-dessous :

Les endocrinologues spécialistes de la thyroide traitent généralement l’état de la thyroïde avec des médicaments pour la thyroïde. Cela n’arrête pas l’attaque du système immunitaire sur la glande thyroïde. Les endocrinologues traditionnels ne traitent généralement pas la cause sous-jacente qui a déclenché la maladie de Hashimoto. Ces médecins n’utilisent généralement qu’une seule forme de médicament pour la thyroïde (lévothyroxine). Pour les femmes Hashimoto, de nombreux excipients et ingrédients peuvent exacerber l’attaque auto-immune.

Les médecins traditionnels attendent généralement plusieurs années avant de diagnostiquer la maladie de Hashimoto, au lieu de la diagnostiquer et de la traiter le plus tôt possible.
Les endocrinologue thyroide traitent chaque patient de la même manière. Les causes de votre maladie thyroïdienne sont différentes de celles de votre voisine. Le traitement devrait à chaque fois être individualisé.
La plupart des médecins mesurent les niveaux de thyréostimuline (TSH) dans le sang. Et si la TSH est élevée, elles prescrivent un médicament pour la thyroïde jusqu’à ce que les niveaux soient normaux. Mais il y a tellement plus dans la maladie de Hashimoto qu’un test de TSH!

Endocrinologue thyroide: comment savoir que c’est la bonne personne?

La clé du traitement de la maladie de Hashimoto est de traiter chacune des causes de votre maladie de la thyroide. Cela implique généralement d’abandonner «l’approche standard». Il vous faudra peut-être autant de médecins différents que de causes…. La bonne nouvelle est que c’est que ce travail de « chef d’orchestre » est ce dans quoi la plupart des praticiens de la médecine fonctionnelle se spécialisent.

La médecine fonctionnelle et la médecine intégrative prennent en compte tous les symptômes de Hashimoto, trouvent les causes profondes de la maladie thyroïdienne et de la maladie auto-immune, et s’intéressent à la meilleure forme de traitement pour chaque patiente en particulier.

Pour vous assurer que vous êtes aidé par un bon médecin pour Hashimotos, examinons quelques-uns des traits et qualités que vous devriez rechercher :

Endocrinologue thyroide : son expérience et ses succès passés

La première chose que vous devez rechercher est l’expérience et les succès passés avec les patients thyroïdiens atteints de la maladie de Hashimoto. Vous voulez quelqu’un qui a traité à la fois les troubles thyroïdiens et les maladies auto-immunes, de cette façon vous pouvez être sûr que vous êtes entre de bonnes mains. Vous pouvez consulter l’avis des autres membres du Groupe Facebook à ce sujet.

De nombreux patients ont ressenti les mêmes symptômes que vous. Bien que le corps de chacun soit différent et réagisse différemment, les grandes familles de causes sont toujours les mêmes. Si vous cherchez à adopter une approche basée sur les causes profondes, vous voudrez vous assurer que votre endocrinologue thyroide a déjà mené ce type de réflexion. Ou au moins, qu’il s’intéressera à votre propre raisonnement.

endocrinologue thyroide : communication et compréhension

La communication joue un rôle essentiel dans la construction d’une bonne relation médecin-patient. S’ils ne peuvent pas communiquer avec vous, vous ne vous sentirez pas assez à l’aise pour communiquer avec eux. Cela ne fera que créer un fossé entre le médecin et le patient, ce qui se traduira par un manque de compréhension.

En parlant de compréhension, c’est une autre chose dont vous avez besoin chez un médecin de Hashimoto. Ils doivent non seulement avoir une bonne compréhension des symptômes du patient, mais ils doivent également avoir une compréhension approfondie de ce qu’est Hashimoto, de ce qui pourrait en être la cause et de la manière de le traiter correctement.

Dévouement et passion : endocrinologue de la thyroide et pas de tout et n’importe quoi

Peu importe le type de médecin que vous recherchez ou la raison pour laquelle vous recherchez un médecin, il est important que vous en trouviez un qui soit à la fois dévoué et passionné par ce qu’il fait. Vous voulez quelqu’un qui aime absolument ce qu’il fait et qui est fier d’aider les autres à rester en bonne santé.

En fin de compte, votre médecin devrait vouloir que vous soyez en bonne santé autant que vous. Il devrait être tout aussi investi que vous et devrait aller au-delà pour vous assurer de vivre une vie heureuse, saine et de qualité. Lorsque leur passion transparaît, cela vous met à l’aise.

Traitements naturels et changements de mode de vie

Il existe de nombreux types de médicaments pour traiter les maladies de la thyroïde. Mais la maladie de Hashimotos est un trouble du système immunitaire. Malheureusement, si votre médecin ne parvient pas à traiter les déclencheurs de votre système immunitaire, vous ne connaîtrez pas de succès à long terme. Alors que certains patients atteints de Hashimotos ont besoin de médicaments pour la thyroïde, guérir Hashimoto nécessite bien plus que cela. Sans aborder des choses comme le régime alimentaire, les sensibilités alimentaires, la perméabilité intestinale, le stress oxydatif, les déséquilibres hormonaux, le microbiome, etc., vous ne verrez peut-être jamais vraiment de progrès.

Quels endocrinologues éviter pour votre thyroide ?

Je cite ici quelques extraits de publications vues sur des groupes Facebook ou sur des forums pour les malades de la thyroide. Les noms des endocrinologue thyroide ont été retirés pour préserver l’anonymat. Mais vous comprendrez tout de suite ce que vous devez éviter:

endocrinologue thyroide : des prix exorbitants en surfant sur une notoriété médiatique

Dans le cabinet d’un praticien connu publiant de nombreux ouvrages sur l’endocrinologie de la thyroide, le médecin « principal » n’a pas de créneau et recommande un rdv avec un autre docteur du cabinet.

J´ai opté pour le dr […] qui écrit sur le site web du cabinet: « Depuis 30 ans, la médecine générale et la gynécologie sont ma passion ». J´en ai déduit qu´elle est gynécologue et, comme je souffre depuis quelques années de bouffées de chaleur devenues de plus en plus genântes, j´ai donc choisi ce que je croyais être une gynécologue.
L´expérience a été plus que décevante.
Tout d´abord, j´ai payé 600 € pour une dite double consultation d´une heure
L´examen physique n´a pris que deux minutes. Avant cette visite, j´ai fait d´analyses de labo pour plusieurs centaines d´euro dans un laboratoire spécialisé.
Mes résultats ont montré une T4 libre assez bas (14; réf 12-22) et une T3 libre assez élevée (3.6; réf 1.7-3.7). J´ai la maladie de Hashimoto et je prends 200 mcg de lévo depuis 20 ans. TSH supprimée a 0.01.

Forum pour la Thyroïde

prescription en première intention de nombreux médicaments lourds avec effet secondaire sans compréhension des causes ou recherche d’alternatives

Le dr. […] a dit que cela montre que je souffre de fatigue surrénale et que je devrai prendre 2 mg de Medrol par jour à vie. Selon elle, un manque de cortisol fait grimper la T3 ilbre.
Elle m´a également prescrit: la DHEA, la pregnenolone, la testostérone, l´Oestrogel, l´Utrogestan, hormones de croissance, Erfa Thyroid…
Vu le prix exorbitant de l´Erfa et des HGH, j´ai décide de commencer par ne prendre que le Medrol, l´Oestrogel, l´Utrogestan, la testo et la DHEA (nécessaire si on prend de la cortisone). Au bout de trois mois, j´ai gonflé, j´ai pris du poids, je retiens de l’eau, je me retrouve avec une pression artérielle de 150/95, une envie folle de sucre et de sel, une transpiration excessive, une pilosité gênante au niveau du menton et de la lèvre supérieure, je me sens agitée et je dors mal. Le dr […] a dit que je peux prendre de la mélatonine en cas d´insomnie, mais je n´ai jamais eu le sommeil perturbé avant de prendre toutes ces hormones.

Forum pour la Thyroïde

Dans ce cas, on voit un enchaînement de mauvaises pratiques médicales se succéder. Le bilan hormonal est mal interprété. Des médicaments lourds avec effets secondaires sont prescrits dans que les solutions efficaces offertes par les plantes adaptogènes ne soient testées. Tout est prescrit en même temps… Suite aux effets secondaires des premiers traitements, un autre médicament est ensuite prescrit. Cette patiente a visiblement un problème de testostérone (pilosité…), mais le Dr. n’interprète pas les symptômes.

les médecins qui « falsifient » leur CV

J´ai fait des recherches et il s´avère que ce médecin n´est pas spécialiste en gynécologie mais médecin généraliste [….]…alors que son CV sur le site web du cabinet fait croire qu´elle est gynéco.
C´est de la folie de dire aux patients de commancer à prendre dix hormones à la fois. Maintenant, je me retrouve avec plusieurs effets secondaires indésirables et je ne sais quelle hormone est responsable de quoi. De l´argent et du temps perdus.
Je pense même que ce que ce médecin a fait est non seulement contraire au code déontologique mais dangereux.

Forum pour la thyroide

Source et crédits

Image par Elena Borisova de Pixabay


Si cet article est utile, aidez votre famille, vos amis, vos collègues et partagez-le!

7 commentaires

  1. Bravo d’avoir osé écrire cet article. Je suis Docteur en médecine et j’ai toujours essayé d’accompagner globalement une personne. « Je préfère reconnaître une personne qui a une maladie que la maladie qu’une personne a. » Hippocrate.
    Des ressources et de l’espoir pour les patients dans cet article.

  2. Merci pr cet article très intéressant ! Il est vrai que nous avons dû mal à prendre de bonnes habitudes et à prévenir certaines maladies !

  3. Merci pour cet article super intéressant. Il existe malheureusement tellement de maladies qui ne sont pas bien diagnostiquées et donc pas bien traitées.

  4. J’ai téléchargé votre guide qui m’a motivé à rechercher un spécialiste dans ma région (si possible autour du 77 ou à distance) pour m’aider à « soigner » ma thyroïde et notamment à corriger mon taux d’anticorps trop élevés (Hashimoto).
    Auriez-vous un site à me préconiser pour faire mes recherches ?
    J’ai déjà cherché sur le site « médoucine » car je privilégie les thérapeute portés sur les solutions naturelles mais il est bien difficile de trouver des spécialites de la thyroïde aussi j’ai regardé les médecins que vous avez référencés sur cette page.
    En effet, en consultant les 3 endocrinologues que vous citez sur Paris, je me rends compte qu’il s’agit de médecins portés avant tout sur les problèmes de poids et de chirurgie esthétique, ce qui ne m’intéresse pas du tout car je n’ai pas de problème à ce niveau. Il n’est pas mentionné de compétences particulières sur les maladies auto-immunes ni sur la thyroïde ni sur la micro-alimentation. De plus, les 2 autres liens mentionnés pour les medecins recommandés plus bas n’aboutissent pas (pages introuvables) et il faudrait les mettre à jour ou les supprimer.

    1. Bonjour Sandra,

      merci pour l’indication des 2 liens cassés, je vais les supprimer.

      je vous confirme que les médecins mentionnés à Paris peuvent vous accompagner sur Hashimoto. Ils ne le mentionnent pas dans leur marketing parce que ce n’est pas ça qui est le plus rentable pour eux… (c’est malheureux, mais c’est comme ça). Ils sont habitués en particulier à corriger les carences et peuvent vous aider sur l’inflammation, car ils traitent globalement de la médecine anti-âge!
      Toutefois, comme je l’indique au début de l’article, ne vous attendez pas à ce que les médecins fassent tout. C’est à vous de comprendre ce qui créé votre terrain auto-immun.
      Si vous ne trouvez pas de thérapeutes à côté de chez vous, je peux aussi vous aider dans votre démarche au travers de sessions de coaching. Plus d’information ici : https://les-secrets-de-hashimoto.com/coaching-hashimoto/

  5. Bonjour Céline et merci pour cette réponse bien détaillée !
    Suite à ta proposition, je ne veux même plus chercher de thérapeute : je prendrai tes séances coaching car tu es la meilleure source d’information que je connaisse sur le sujet !
    J’ai déjà fait les analyses classiques de thyroïde (diagnostic complet) et il ne me reste plus qu’à refaire une écographie de la thyroide prescrite par mon médecin traitant puis à déterminer mon « profil Hashimoto » pour revenir vers toi !
    A bientôt pour la suite,
    Sandra

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :