fbpx

Vous avez Hashimoto et des symptômes digestifs : alors vous avez le SIBO

Si cet article est utile, aidez votre famille, vos amis, vos collègues et partagez-le!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cet article est rédigé par Isabelle, naturopathe, spécialiste du SIBO, côlon irritable et troubles digestifs, et fondatrice du site santedigestion.com.

Vous avez la maladie de Hashimoto.

Mais savez vous que, si vous ressentez des douleurs digestives, il y a alors de fortes probabilités que vous souffriez d’un SIBO !

Je vous explique plus en détail dans cet article :

  1. Ce qu’est le SIBO maladie
  2. Le lien entre maladie de Hashimoto et maladie du SIBO
  3. Ainsi que comment vous pouvez facilement savoir si vous avez le SIBO

Le lien entre maladie de Hashimoto et SIBO

Le problème de santé intestinale le plus courant que peuvent avoir des personnes ayant une hypothyroïdie ou maladie de Hashimoto est la prolifération bactérienne de l’intestin grêle, qui se nomme le SIBO. En effet, l’hypothyroïdie / maladie d’Hashimoto et SIBO sont intimement corrélés l’un à l’autre.

Quel est leur lien de connexion ? La maladie de Hashimoto cause-t-elle un SIBO ou le SIBO cause-t-il la maladie de Hashimoto ? Je vous explique en détail les cas possibles et celui probablement dans lequel vous êtes.

Il y a 2 cas de figure possible :

Situation #1: votre SIBO est la conséquence de votre maladie de Hashimoto.

Dans ce cas, votre maladie de Hashimoto est arrivée en premier lieu et a engendré l’apparition du SIBO. 

Il faut savoir que le lien entre maladie de Hashimoto, problème de thyroïde et SIBO ont été totalement démontrés : à cause de votre maladie de Hashimoto, le complexe moteur migrant (qui consiste en les vagues de nettoyage à jeun des déchets de vos repas) marche au ralenti. Et cela engendre alors le développement rapide d’un SIBO.

La maladie de Hashimoto est une cause majeure du développement d’un SIBO.

Situation #2: votre SIBO est la cause de votre maladie de Hashimoto.

Dans ce cas, pour soigner et guérir votre maladie de Hashimoto, vous devez soigner votre SIBO (voir la méthode complète pour soigner votre SIBO). Et votre maladie de Hashimoto se résoudra alors d’elle-même ensuite.

Une étude scientifique réalisée en mars 2012 par la Clinique médicale d’Amérique du Nord a d’ailleurs été réalisée sur le lien entre maladie de Hashimoto / hypothyroïdie et SIBO.

Cette étude a révélé que plus de la moitié des patients souffrant d’hypothyroïdie ont SIBO.

Et cette étude a également trouvé un lien direct avec l’hypothyroïdie et le SIBO, mais a également découvert de manière intéressante et plus poussé que le médicament pour la thyroïde, la lévothyroxine (molécule et substance qui se trouve dans le médicament Levothyrox que l’on prescrit en cas d’hypothyroïdie), était également lié au SIBO. Cela nous indique que la prise de médicaments thyroïdiens pour l’hypothyroïdie ne semble pas corriger le SIBO, mais au contraire que ceux qui prennent de la lévothyroxine ont également des taux plus élevés de SIBO ! Ceci provient certainement des excipients contenus dans les médicaments prescrit en cas d’hypothyroïdie. En effet, la plupart contiennent du mannitol, qui est une substance riche en FODMAP (or les FODMAP nourrissent et entretiennent le SIBO). Attention cependant à ne pas arrêter votre médicament ainsi : car cela reviendrait à retomber en hypothyroidie, qui est une des causes de l’apparition du SIBO !

Que vous soyez donc dans la situation 1 ou dans la situation 2 :

Vous comprenez dorénavant l’importance essentielle de savoir si vous avez un SIBO à partir du moment où vous avez la maladie de Hashimoto.

Car si vous ne vérifiez pas si vous avez un SIBO, et que vous avez donc un SIBO sans en avoir connaissance :

  • Vous ne pourrez pas soigner et guérir votre maladie de Hashimoto.
  • Vous aurez des symptômes digestifs (qui sont aujourd’hui peut-être très discrets et non gênants) ne faisant que s’aggraver au fil des mois et années, en vous faisant développer d’autres maladies auto-immunes potentiellement, et en aggravant votre maladie de Hashimoto par ricochet au fil du temps.

Mais alors, qu’est ce que le SIBO exactement ?

Le SIBO est un acronyme qui signifie « Small Intestinal Bacterial Overgrowth »,

Soit en français : « prolifération (ou pullulation) bactérienne de l’intestin grêle. »

Le SIBO désigne une affection intestinale liée à la présence excessive et anormale de bactéries dans l’intestin grêle.

Normalement la plupart des bactéries se trouvent dans le gros intestin, que l’on appelle aussi côlon.

Malheureusement, il peut arriver que les bactéries du côlon prolifèrent plus haut dans le système digestif, jusque dans l’intestin grêle. Les bactéries sont alors au mauvais endroit.

Mais attention, la caractéristique importante à comprendre dans le SIBO est qu’il ne s’agit pas de problème de type de bactéries qui seraient « mauvaises ». Mais de bactéries présentes dans le mauvais emplacement.

Et c’est cette présence anormale qui entraîne une foule de problèmes : ceci cause de nombreux symptômes digestifs, mais aussi non digestifs (ces symptômes non spécifiques rendant le diagnostic du SIBO compliqué).

La première question à se poser est dans quel cas vous devez suspecter que vous avez un SIBO. Et justement, dans votre cas, vous remplissez déjà une grosse condition : celle d’avoir la maladie de Hashimoto, qui est l’une des pathologies souvent couplées et liées avec la présence d’un SIBO.

Mon histoire personnelle avec le SIBO

Je m’appelle Isabelle, et je suis la fondatrice du site santedigestion.com.

Aujourd’hui je suis  naturopathe spécialiste du SIBO, intestins irritables et troubles digestifs.

Mais avant de devenir naturopathe spécialiste des problèmes digestifs, j’étais comme vous actuellement : j’ai en effet souffert pendant de longues années de douleurs digestives et autres problèmes qui se greffaient petit à petit au fil du temps, sans aucune solution réelle pour aller mieux.

Alors, comment tout a commencé ? Eh bien tout a commencé en 2012, lorsqu’après plusieurs années de douleurs digestives, j’ai été diagnostiquée « syndrome de l’intestin irritable », état que l’on nomme aussi « syndrome du côlon irritable » ou « colopathie fonctionnelle ». Mais finalement ce sont 3 appellations différentes pour un même mal : celui d’avoir des douleurs digestives chaque jour, mais sans solution donnée par la médecine à part celle de « vivre avec ses douleurs » ou encore de faire au mieux, de moins stresser ou d’aller voir un psy. Autant dire aucune solution.

Et en plus, au fil des années sans solution aux douleurs digestives que j’avais, ont commencé à se greffer et apparaître une multitude d’autres problèmes, et notamment une hypothyroïdie.

C’est après de nombreuses années sans solution que j’ai décidé de chercher ce que j’avais, afin de trouver des solutions et pouvoir m’en sortir.

J’ai partagé pendant toutes ces années mon savoir, mon expertise mais aussi mon histoire sur mon site santedigestion.com.

C’est ainsi que j’ai appris que derrière mes douleurs et problèmes se cache en réalité une réelle maladie : le SIBO.

Et c’est grâce à cette découverte que j’ai enfin pu commencer à m’en sortir.

Parce qu’à partir du moment où vous savez que vous avez le SIBO, vous pouvez alors ensuite vous soigner.

Parce que le SIBO est une maladie qui se soigne. A partir du moment où vous avez la bonne méthode pour y parvenir.

Aujourd’hui, je suis guérie : je n’ai plus aucune douleur digestive et tous mes autres problèmes de santé se sont réglés une fois que j’avais soigné mon SIBO.

Et je peux enfin profiter de ma vie et de mes filles nées après la fin de mes problèmes de santé !

Conclusion : ce que vous devez faire absolument

Si vous avez la maladie de Hashimoto et avez des symptômes digestifs, il est primordial que vous vous fassiez tester pour savoir si vous ne souffrez pas d’un SIBO.

Car votre SIBO peut vous empêcher totalement de soigner votre maladie de Hashimoto, s’il n’est pas soigné et traité en amont de votre traitement de votre maladie de Hashimoto.

👉🏻 Alors comment savoir si vous avez un SIBO ?

Pour le savoir, la première étape que vous devez suivre est de remplir le SIBO quizz: c’est un quizz que j’ai mis en place et qui vous permettra de savoir en quelques minutes si vous avez potentiellement un SIBO ou non. Ce SIBO quizz va énormément vous aider et est entièrement gratuit.

Voici le lien pour accéder directement au SIBO quizz : 

👇👇👇👇 

Remplis le SIBO quizz pour savoir si tu as le SIBO !

Cette étape de franchie est essentielle, pour pouvoir avancer et vous soigner.

Au plaisir de vous aider.

Isabelle, naturopathe, spécialiste du SIBO, côlon irritable et troubles digestifs. 

Image par OpenClipart-Vectors de Pixabay


Si cet article est utile, aidez votre famille, vos amis, vos collègues et partagez-le!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

1 commentaire

  1. Explications bien claires sur des symptômes compliqués, merci !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :