fbpx

Pourquoi un profil Hashimoto chargé vous condamne?

Si cet article est utile, aidez votre famille, vos amis, vos collègues et partagez-le!
  •  
  •  
  •  
  • 8
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    8
    Partages

Profil Hashimoto
Découvrez votre Profil Hashimoto

Un point commun nous rassemble – notre système immunitaire notre propre thyroïde – mais pour le reste, nous sommes aussi toutes très différentes. Nous avons toutes la Thyroïdite de Hashimoto, mais nous n’avons pas toutes le même PROFIL HASHIMOTO. Les combinaisons de causes possibles qui ont conduit notre corps à l’auto-immunité sont très nombreuses!

Dans cet article, nous allons voir comment

  • éviter de tester aléatoirement de nombreuses solutions inadaptées à notre profil
  • déterminer les causes de notre Hashimoto et de nos symptômes
  • agir de manière organisée et rationnelle avant que notre corps ne développe de nouvelles autres maladies

L’erreur fatale

L’une des plus grandes erreurs que commettent les femmes Hashimoto (…après celle qui consiste à se contenter de prendre du Levothyrox, subir des symptômes plus ou moins divers en attendant l’apparition de nouvelles maladies… ) consiste à recopier la solution de la voisine/copine sans se demander si c’est pertinent pour son cas particulier!

Notre état de santé général, l’enchaînement des causes qui conduit notre corps à “se tromper” de cible, les symptômes directs ou indirects sont individuels.

Or, chaque cause non résolue d’Hashimoto est un boulevard grand ouvert à l’apparition d’une nouvelle maladie ou d’un nouveau symptôme débilitant !

Les causes directes, indirectes, les causes racines probables sont pourtant connues : carences en minéraux et vitamines, résistance à l’insuline, production insuffisante de bile ou d’enzymes digestives, stéatose hépatique, taux élevés d’auto-anticorps source de stress oxydatif, mauvaise conversion de la T4 en T3, dominance aux œstrogènes, fatigue surrénale, infections intestinales, prolifération bactérienne, perméabilité intestinale, intolérances alimentaires, infections d’organes, stress réflexe chronique,… sans oublier certains médicaments qui ont pu vous être prescrits sans regarder les alternatives possibles. En effet, ces derniers médicaments peuvent parfois vous détraquer encore plus et ne s’attaquent pas aux causes de vos symptômes : somnifère, anti-dépresseurs, médicaments pour le cœur, contraception, antibiotiques, anti-inflammatoires….

Vous pouvez constater au travers de cette liste non exhaustive que laisser s’installer ce type de désordres de vos processus biologiques ne risque pas de vous aider à être de plus en plus en forme ! 😉 !

Dès lors, comment démêler le fil ?

Etablir le profil des suspects

Pour y voir plus clair dans votre “sac de nœuds”, j’ai créé un outil d’auto-diagnostic personnel qui regroupe un ensemble de tests réalisables simplement “à la maison”.
Ces tests servent à établir votre “profil Hashimoto”, qui prend la forme d’une séquence codée des causes probables de vos symptômes que vous allez déterminer en répondant aux questions du Quizz.
Les tests des fiches PROFIL HASHIMOTO servent ensuite de codes de référence pour utiliser les différentes fiches “SYMPTOMES” du guide.

Vous trouverez plus d’explications sur les origines possibles de vos symptômes dans cette vidéo de présentation du guide gratuit.

Présentation du guide “Domptez Hashimoto!”

Recueillir le faisceau d’indices

Ces tests n’ont pas la fiabilité d’analyses en laboratoire. Ils ont vocation à aiguiller votre recherche d’hypothèses concernant l’origine de vos symptômes et à cibler certaines analyses en laboratoire qui seront les plus utiles. Si vous souhaitiez réaliser tous les tests en laboratoire listés dans les fiches « SYMPTOMES », le coût global serait supérieur à 6.000€… Je vous propose donc des tests certes un peu moins fiables, mais gratuits… De plus, vous allez récolter au fur et à mesure de l’utilisation de cet outil des “faisceaux d’indices” qui viendront renforcer certaines hypothèses.

Vous trouverez sur chaque fiches SYMPTOME les tests en laboratoires qui pourront vous permettre de confirmer vos hypothèses avant d’appliquer telle ou telle astuce que je vous propose (sous supervision de votre médecin spécialiste de Hashimoto)

Eviter les fausses pistes en cernant précisément le profil Hashimoto

En effet il n’y a malheureusement pas de correspondance unique”UN PROBLEME, UNE SOLUTION”. Il est indispensable de connaître votre profil pour pouvoir formuler des hypothèses pertinentes quant aux causes de vos symptômes. Sans ce bilan préalable, vous risquez de réaliser beaucoup de tests inutiles, de consulter les mauvais spécialistes, de dépenser des fortunes en compléments alimentaires ou aliments « santé » inutiles pour votre profil. Appliquer des solutions qui marchent pour les autres mais pas pour vous peut dans certains cas être même contre-productif pour votre santé voire dangereux.

Il n’est par contre pas indispensable de réaliser un profil Hashimoto complet si vous souhaitez vous attaquer uniquement à un ou deux symptômes dans un premier temps. Dans ce cas, pratiquez uniquement les tests requis dans les fiches symptômes en question.

La constitution d’un profil complet est par contre nécessaire si vous voulez procéder méthodiquement au rééquilibrage de votre organisme pour hiérarchiser et ordonnancer les actions à mener permettant d’améliorer votre santé.

La deuxième partie de la vidéo explique comment utiliser le guide:

Comment utiliser le guide “Domptez Hashimoto!”

Les éléments indispensables de l’enquête

Le contenu des différentes fiches du guide utiles à l’établissement de votre profil est le suivant :

  • A – APPORT ALIMENTAIRE – cette fiche analyse les risques de carences liées à votre alimentation
  • B – MODES DE VIE – cette fiche analyse les facteurs de risques liés à votre hygiène de vie
  • C – PROVOCATION ALIMENTAIRE – cette fiche analyse comment votre système digestif réagit à votre alimentation
  • D – VITALITE DES ORGANES – cette fiche analyse l’état de santé de vos principaux organes susceptibles de contribuer directement ou indirectement à l’apparition de symptômes
  • E – GLYCEMIE – cette fiche fait le bilan de vos variation d aux de glucose dans le sang
  • F – GESTION DU STRESS – cette fiche étudie les sources de stress visibles et cachés de votre environnement et comment votre corps y réagit.
  • G – COMBINAISON DE SYMPTOMES – cette fiche identifie des causes communes potentielles de plusieurs de vos symptômes.
  • H – MEDICAMENTS – cette fiche liste des médicaments que vous êtes susceptibles de prendre
  • I – AURES MALADIES – cette fiche liste les autres maladies auto-immunes fréquemment associées à Hashimoto et susceptibles d’avoir des origines communes.

Mettre les coupables hors d’état de nuire

Les fiches symptômes du guide sont (pour l’instant) les suivantes :

  • perte de cheveux
  • perte de poids indésirée
  • prise de poids indésirée
  • vertige
  • brouillard mental
  • crampe
  • irritabilité
  • migraine
  • lèvres sèches

Lorsque vous y verrez plus clair sur les causes probables de vos symptômes, vous pouvez appliquer directement les recommandations “sans risque” d’hygiène de vie ou d’équilibrage alimentaire. Pour aller plus loin, vous aurez besoin, selon votre cas particulier, de consulter une nutritionniste, naturopathe, ORL, dentiste, acuponcteur, etc… La liste des professions susceptibles de vous aider est longue…. N’oubliez pas de demander conseil auprès de votre médecin spécialiste avant toute prise de suppléments.

D’autres fiches symptôme sont en préparation pour la prochaine version du guide. Afin d’améliorer cet outil, vous pouvez me faire part de vos suggestions sur le Groupe Facebook de discussion.


Si cet article est utile, aidez votre famille, vos amis, vos collègues et partagez-le!
  •  
  •  
  •  
  • 8
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    8
    Partages
  •  
    8
    Partages
  •  
  •  
  • 8
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2 commentaires

  1. Bonjour, et bien, bravo de faire tout ce travail de recherche qui j’en suis sûre servira à de nombreuses femmes ! Cela me paraît logique qu’il y ait en effet des spécificités selon chaque personne. Bien à toi

  2. Bonjour et merci pour votre article. Très complet pour comprendre les causes de cette maladie.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :