fbpx

Iode et thyroïde, des informations fiables ?

Episode 2 : iode, plage, crustacés…et thyroïde !

NB: vous découvrez ce feuilleton estival en cours de route…le début est ici!

Comment avoir de l’information fiable sur la quantité d’iode optimale en cas de troubles de la thyroïde?

Le dosage de l’iode en cas de maladie de Hashimoto est la question et l’erreur fatale la plus fréquente que je rencontre chez les femmes qui me consultent.

Donc j’aimerais présenter la recherche sur ce sujet, afin de pouvoir remettre les pendules à l’heure. Je ne suis pas là pour donner mon opinion mais plutôt une analyse détaillée de ce que la littérature scientifique présente actuellement.

⛔ Et je le fais d’autant plus que ces fausses croyances sur l’iode sont un réel danger pour les femmes.

Quand on parle de littérature scientifique, ça veut dire que des expériences et études ont réellement été menées sur des groupes de personnes important, que toutes les valeurs biologiques ont été mesurées avec des tests fiables. Dans de telles études, il y a eu d’autres scientifiques d’autres pays voire continents qui ont vérifié comment les travaux ont été faits et comment ils ont été interprétés. De plus, les résultats de ces expériences sont publiés dans des revues internationales dans lesquelles seulement les meilleures équipes de recherche arrivent à publier. Ces études sont bien identifiées et il est possible d’y faire référence de manière univoque. Bref, on sait précisément d’où vient l’info, ce n’est pas juste “le docteur Michu m’a dit que…”

Il est important d’aller chercher vos informations dans des revues disponibles sur Pubmed, Science Direct, etc…

🚧🚧 et pas à la librairie du coin ou dans le dernier best-seller d’Amazon sur la « Thyroïde ». 🚧🚧

Et quand vous regardez une publication scientifique, cherchez d’autres résultats plus récents, l’existence de méta-études, ou de tests randomisés sur un grand échantillon comparés à un placebo. Ces études sont en effets plus fiables que de simples études prospectives.

Quel est en général le besoin d’iode pour les femmes Hashimoto ?