Comment libérer les femmes du joug du masque ?

Si cet article est utile, aidez votre famille, vos amis, vos collègues et partagez-le!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Avez-vous déjà remarqué comme le visage d’une femme et son expression peuvent traduire ses émotions intérieures ? Un visage est-il pâle, tendu, gris?
Les émotions négatives agissent comme un véritable masque qui déforme notre vrai visage et notre expression. Je vous propose d’aller aujourd’hui à la rencontre de ce masque afin de contribuer à apaiser l’origine émotionnelle de votre maladie de Hashimoto.

  • Comment voir physiquement notre masque ?
  • Ressentir, percevoir les émotions que le masque fait entrer en nous
  • Imaginer et transformer l’énergie du masque

La contraction de nos muscles créé un masque

Le creux du platysma

Tout d’abord, voyons comment mieux voir son visage dans une glace :  ce petit exercice théâtral est redoutable !

Cette pratique est proposée comme une forme de massage indirect de la thyroïde par le Dr. Rieger, un endocrinologue allemand spécialiste de la tyroïde. Elle consiste à contracter et détendre le platysma en adoptant de manière volontaire des expressions de peur et de colère. Le platysma est le muscle que nous avons à l’avant de notre cou et dont la contraction fait apparaître un creux au centre du cou.

En effet, d’un point de vue physiologique, la contraction/décontraction du platysma en tant que telle a un effet bénéfique pour la tyroïde car elle stimule la circulation sanguine et lymphatique dans cette zone.

L’expression du visage modifiée

Au-delà de ce premier effet bénéfique, c’est aussi la prise de conscience du masque que nous portons qui va nous intéresser.

Tel une actrice, feignez la colère, crispez votre visage et votre platysma en ressentant vivement cette émotion à l’intérieur de vous, puis, détendez-vous et relâchez toutes les tensions dans cette partie de votre corps. Puis, masser votre nuque et votre tyroïde jusqu’à être parfaitement détendue. Recommencez plusieurs fois cet exercice jusqu’à sentir la fatigue s’installer. Enfin, recommencez, cette fois avec l’expression de la peur.

A quoi ressemble votre masque de peur ? Votre masque de colère ? Avez-vous adopté tout ou partie de ce masque dans votre expression quotidienne?

La répétition de cet exercice permet de prendre l’habitude de détendre volontairement les muscles de la zone et de retirer son masque. C’est un moyen de se voir soi-même dans la glace et de redevenir soi avant d’aller vers les autres.

Le masque émotionnel

Sentir son visage de l’intérieur

Prendre conscience de son masque physique comme vous l’avez fait ci-dessus peut être un moyen d’accès à son masque émotionnel. Se désidentifier de ce masque et prendre conscience du vrai soi constitue une voie de guérison.

Il est possible de sentir le masque en portant son attention sur les sensations du visage lorsqu’on se laisse volontairement envahir par les émotions de notre situation de vie à l’origine de Hashimoto.

Alors, imprégniez-vous des détails qui sculptent votre situation et laissez remonter à la surface de votre peau les émotions qu’il suscite, puis, portez votre attention sur cette surface avant de votre visage et de votre cou. En percevant attentivement, vous pourrez distinguer une lourdeur, un figement. Ressentez-le d’avantage.

Imaginer les émotions de son visage

Imaginez que vous êtes un observateur à l’extérieur de votre corps et que vous vous voyez avec le masque.

Quelles couleurs a-t-il ? Pouvez-vous le dessiner ?

Prenez des crayons, de la peinture, un masque blanc et dessinez votre masque. Parlez à votre masque et dites-lui ce que vous ressentez.

La conscience du masque d’énergie

Le pouvoir de votre machine à imaginer


N’imaginez surtout pas un éléphant rose !


…ça y est vous l’avez vu…trop tard !

L’imagination est très puissante et réagit à la moindre suggestion. Nous allons faire un exercice où vous n’aurez rien d’autre à faire qu’à imaginer comme ce que vous venez de faire.

Voir ce qui bloque

Imaginez qu’une source de lumière douce et délicieuse laisse perler ses gouttes brillantes depuis le ciel. Les gouttes entrent dans votre tête pour s’épancher dans la terre à travers votre corps. Ressentez cette énergie circuler en vous.
Percevez maintenant la circulation de l’énergie au niveau votre masque.

Que voyez vous ?  Comment les gouttes glissent-elles ?

Vous venez d’imaginer une vision de votre masque qui s’est imprimée dans votre conscience. Cette vision vous est personnelle.

Tomber le masque

Nous allons maintenant procéder aux dernières étapes.
Imaginez à nouveau ce que vous venez de voir. Maintenant, demandez délibérément à l’énergie du masque de partir et de laisser libre court aux gouttes de lumière. Ce masque n’est pas vous.

Sentez votre main et imaginez que vous l’amenez sur le masque pour le retirer doucement. Faites-le avec beaucoup de délicatesse et de respect. Vous pouvez le faire avec votre bras physique également.

Imaginez un plumeau ou un aspirateur type “Ghostbuster” pour aspirer les restes de cette énergie et la faire tourner en vortex comme dans le ventre d’un aspirateur sans sac.

Une dernière chose…

Ecrivez un commentaire sur ce qui vient de se passer. Par la suite, il vous sera très utile de retrouver votre commentaire pour voir tout ce qui aura changé dans votre vie!


Crédits Photo

Image par 192635 de Pixabay

Image par LUM3N de Pixabay

Image par Gerhard Gellinger de Pixabay

Image par Dayron Calero de Pixabay


Si cet article est utile, aidez votre famille, vos amis, vos collègues et partagez-le!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.